Tarifs Catégorie B'

Adulte Plein : 22 €
Réduit : 15 €
Enfant : 10 €

OUVERTURE DES VENTES MARDI 26 AVRIL / CARTE PRIVILÈGE MARDI 29 MARS

 

Sur une île non-répertoriée perdue au milieu des océans, des personnages se rencontrent. Ils ne se connaissent pas mais leurs vies vécues jusqu’au burn-out ou à l’échec les conduit finalement vers cette terre retirée du monde. Ensemble, en totale perte de sens, ils vont inventer une nouvelle façon de vivre.
Ils basculent alors dans une existence diaphane, et de souvenirs en chimères, ils imaginent tout ce qu’ils pourraient vivre ensemble, du plus probable au plus inouï, jusqu’à leur mort…
Fiction à la croisée des réalités et des imaginaires, L’Île brasse les récits et les identités et nous parle de ce qui nous construit et de ce qui nous détruit. À travers chaque trajectoire, nous nous confrontons à l’éclatement du monde connecté dans lequel nous évoluons, où les identités s’effacent. Les histoires apparaissent alors comme autant de moyens d’exprimer le désir, la liberté ou l’urgence de disparaître.

« Il arrive que l’on ne souhaite plus communiquer, ni se projeter dans le temps, ni même participer au présent ; que l’on soit sans projet, sans désir, et que l’on préfère voir le monde d’une autre rive : c’est la blancheur. La blancheur touche hommes ou femmes ordinaires arrivant au bout de leurs ressources pour continuer à assumer leur personnage. C’est cet état particulier hors des mouvements du lien social où l’on disparaît un temps et dont, paradoxalement, on a besoin pour continuer à vivre. »
David Le Breton
Disparaître de soi – Une tentation contemporaine


Une création de BAJOUR / Mise en scène et écriture collective dirigée par Hector Manuel Avec Leslie Bernard, Julien Derivaz, Matthias Jacquin, Margaux Grilleau, Georges Slowick, Alexandre Virapin, Adèle Zouane / Musique originale Hector Manuel et Joaquim Pavy / Création lumière Damien Caris / Production déléguée BAJOUR / Organisation des tournées, diffusion CPPC – Centre de Production des Paroles Contemporaines

Crédit photo : @Loewen-photographie